Rapport de la commission des épreuves du 22 mars

Retrouvez ici le dernier rapport de la commission des épreuves concernant le championnat par équipes seniors.

1) L’équipe du TC DOMINICAIN 1, engagée en ELITE Dames, avait inscrit dans sa composition initiale, 2 joueuses : VOAVIANDRAINA Mitia (2/6) et VOAVIANDRAINA Harena (3/6). Ces deux joueuses, nées à Madagascar, étaient qualifiées en tant que joueuses étrangères et le logiciel de la compétition ne retient que la mieux classée pour le calcul du poids de l’équipe(21).
Ces deux joueuses ont obtenu en fin de semaine dernière, la nationalité française.
La Commission, considérant que le nouveau poids de l’équipe(17) avec l’intégration des deux joueuses, inscrites depuis la liste initiale lors de la saisie des équipes dans la GS ne la fait pas changer de poule(A), que le Championnat n’a pas commencé et que le critère de joueuses étrangères ne les concerne plus, les qualifie en tant que joueuses françaises Equipe.

2) Le club du TC SAINT GILLES a oublié d’inscrire dans sa composition d’équipe, évoluant en HONNEUR Messieurs, un joueur classé 15. Le président du club a contacté les capitaines et les présidents des équipes évoluant dans sa division pour faire pression sur la Commission, pour l’’intégrer. L’intégration de ce joueur dans l’équipe n’est plus possible (il serait le 3 ème joueur) car cela fausserait le poids de l’équipe.
Ce nouveau poids la ferait changer de poule et rencontrer d’autres équipes.
Le travail de la Commission pour harmoniser les réceptions et déplacements des équipes, par rapport aux clubs qui engagent autant d’équipes que de terrains, serait alors obsolète. Tout le calendrier serait à refaire !
Quoiqu’il en soit, il existe un règlement de la compétition et il est de notre devoir de le respecter. Nous sommes aussi désolés que ce joueur ne puisse participer au Championnat par équipes mais déroger aux règlements nous conduirait à des situations ingérables par la suite.

3) L’équipe du TC DOMINICAIN 4, 2 ème Division Dames (poule B), ne participera pas au Championnat.

4) La Commission rappelle à tous que le contrôle du respect des règles sanitaires n’entre pas dans les attributions du JAE de la rencontre, sauf s’il est mandaté par le club pour le faire.
Il appartient aussi aux responsables des clubs de s’assurer que tous les compétiteurs(trices) respectent les recommandations sanitaires en vigueur.

Retour haut de page