Les finalistes

CHAMPIONS 2024

Dimanche 5 mai, se sont achevés au BOTC, à Saint-Denis, les championnats de la Réunion individuels des seniors. 270 joueurs et joueuses environ y étaient inscrit(e)s cette année. Sis nouveaux champions ont donc été couronnés. Nouveaux ? Pas tout à fait quand l’on sait que trois des quatre finalistes de deuxième série avaient déjà obtenu le titre dans la catégorie-reine, la deuxième série, à savoir, chez les dames, Emilie Tessanne, du TC Saint-Pierre, championne en 2016, Anna-Blue Houareau, du BOTC, l’an passé, et chez les messieurs, Nicolas Tholozan, du TC Dominicain, champion en 2016, 2017 et 2023.

Ce dernier, insatiable, ancien « négatif » (-15) aujourd’hui classé 2/6, s’impose encore cette année face au local de l’étape, Romain Sile (4/6), au terme d’une partie de haute tenue où la détermination, la précision et la capacité à défendre du vainqueur auront fait merveille, annihilant la puissance de feu d’un adversaire pourtant très combatif. Ce faisant, avec ce quatrième titre au plus haut niveau local, il marche sur les traces de son frère aîné, Sébastien Tholozan, recordman des titres régionaux avec ses dix victoires obtenues entre 2001 et 2015. Nicolas lui avait d’ailleurs succédé en 2016.

Du côté des dames, c’est à une finale à rebondissements que le public a assisté. La sociétaire du BO, Anna-Blue Houareau (2/6), démarrait pied au plancher, infligeant un 6/0 sans appel à son adversaire dans la première manche. C’était sans compter sur la détermination et la combativité d’Emilie Tessanne (4/6) qui réussissait à dérègler la mécanique offensive adverse et remportait la deuxième manche, 6/4, puis, dans la foulée, le super-jeu décisif devant une joueuse désabusée qui multipliait les fautes directes, 10/5. Deuxième titre en deuxième série donc pour la joueuse saint-pierroise huit ans après le premier obtenu alors devant son public, celui du TC Dyonisien.

Malheureusement, nos deux champions de deuxième série ne pourront pas défendre leurs chances aux Championnats de France. Il aurait fallu, pour ce faire, qu’au moins un(e) concurrent(e) classé 0 ou mieux ait participé à nos championnats. En revanche, les vainqueurs des autres catégories le pourront, en août, mais ce ne sera pas à Roland-Garros en raison de la tenue des Jeux olympiques.

Sont concernés ceux de troisième série, tout d’abord, à savoir, côté messieurs, Thomas Jacquot, du TC Tampon, très net vainqueur grâce principalement à sa régularité et sa précision d’un Aurélien Saulquin, du TC Possession, pourtant très combatif et qui n’aura pas démérité. Du côté des dames, on aura pu assister à un duel très serré et qui aura duré entre Juliette Crépy, du CPBT Saint-Leu, finalement victorieuse, et Estelle Dotti, de l’Hermitage AT.

En quatrième série « messieurs », le titre revient à un vétéran sans club qui, pour s’entraîner (si on peut dire…), écume les tournois : Denis Gamblin. Il l’emporte nettement sur Stéphane Fargeot, de l’ATC Nord, peu familier de la terre battue puisque son club n’en est pas doté. Chez les féminines, ce fut une rencontre de haute lutte où les deux protagonistes, Christelle Sinacouty, du TC Saint-Pierre, et Anne-Laure Nouvian, du TC Bocage, auront tout donné pour arracher le titre et la qualification pour un championnat de France dans leur catégorie. Victoire finale de la jeune Saint-Pierroise au bout du suspense : 10/8 au super-jeu décisif.

Pour revivre cette matinée bien remplie, cliquer sur l’image ci-dessous :

Retour en haut